Bretons des Kerguelen

Ronan Larvor
vendredi 21 octobre 2011
par  CEPP
popularité : 11%

JPEG - 113 ko

- Date de publication : 02/04/2011
- Éditeur : Yoran Embanner
- ISBN : 978-2-914855-80-8
- Nombre de pages : 304
- Poids : 500 g
- Dimensions : 15 x 22 cm
- Prix : 22 euros

Il suffit de regarder une carte des Kerguelen et d’y effeuiller ses toponymes pour comprendre à quel point ces terres que l’ont dit lointaines sont cependant si proches de la Bretagne. Mais les toponymes ne sont qu’un reflet de l’histoire que les Bretons ont su écrire depuis plus de deux siècles dans ces îles du bout du monde.

Depuis leur découvreur et les pionniers, en passant par les chasseurs de phoques et de baleines, les pêcheurs et aujourd’hui les scientifiques et les historiens, ce livre nous compte l’histoire d’amour de tout un peuple envoûté par quelques terres vierges qui portent le nom d’un des leurs. Une telle passion ne peut pas s’expliquer uniquement pour quelques rochers battus par les vents et la pluie, voire pour la beauté sauvage de ses paysages, mais par le souvenir de tous les combats que les hommes ont dû y mener, ne serai-ce que pour survivre. C’est bien au travers des mystères de son histoire que Kerguelen a tant d’attrait...

Avec ce livre, Ronan Larvor nous fait partager la passion des dizaines de Bretons qui depuis la découverte des îles par Kerguelen, en 1772, ont su écrire une part de son histoire.

Quatrième de couverture

Bretons des Kerguelen reprend le fil des histoires extraordinaires des explorateurs, navigateurs et marins-pêcheurs bretons dans les mers australes. Pour bien mesurer la « bretonnitude » des îles australes, nous remontons jusqu’au fameux découvreur Yves de Kerguelen et ses lieutenants cornouaillais dans les années 1770. Nous suivons les efforts désespérés des pionniers de la colonisation. Nous rencontrons les acteurs contemporains, scientifiques, pêcheurs. Ils sont tous envoûtés par des terres vierges qui ont pour nom Kerguelen, Saint-Paul, Amsterdam, l’archipel de Crozet.

Bretons des Kerguelen est le témoignage du lien méconnu entre des générations de Bretons, en majorité marins, et des terres perdues dans le vaste océan austral ; un lien qui s’ancre aujourd’hui à Brest, où l’Institut Polaire Paul-Emile Victor est une des portes d’entrée pour accéder au grand Sud.

L’auteur

Ronan Larvor, né à Douarnenez en 1958, est journaliste au quotidien breton Le Télégramme. Il a coécrit plusieurs ouvrages sur la Bretagne : Glaziked Pouldregad, La Question bretonne, La France éclatée, Diwan Hiziv.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois