Antarctique


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 3 février 2015
par  CEPP

Le collier de l’Albatros du Tamari retrouvé !

JPEG - 18.6 ko

En complément de la publication de l’ouvrage référence « L’Albatros et le Tamaris », Jacques Nougier nous apporte, dans le numéro 76 (décembre 2014) de la revue de l’AMAEPF, de nouveaux éclairages référencés sur cette extraordinaire odyssée. Le fameux message écrit par les naufragés de Tamaris le 4 août 1887 à l’île aux Cochons et récupéré sur un albatros de la plage de Perth a été retrouvé.

C’est Henry Grant, taxidermiste au Museum de Sydney qui, en 1925, faisant l’inspection des collections de l’Australian Museum de Sydney a retrouvé l’albatros empaillé porteur du collier de fer-blanc portant l’inscription des naufragés. Le fonctionnaire précisa que le collier n’était « pas très serré sur le cou, en position basse, les plumes tâchées de rouille. Au-dessus du collier, dans sa gorge, j’ai trouvé un coquillage cassé et un poisson ».

mercredi 14 décembre 2011
par  CEPP

Il y a cent ans, le 14 décembre 1911, Roald Amundsen atteignait le Pôle Sud

JPEG - 31.6 ko

Il y a tout juste un siècle, se déroulait la course la plus folle et la plus courageuse de l’histoire, celle qui devait mener au pôle Sud géographique. Deux explorateurs célèbres, l’un norvégien, Roald Amundsen et l’autre britannique, Robert Falcon Scott sont en lice.

C’est le Norvégien qui sortira vainqueur de cette épreuve, le 14 décembre 1911. Scott et quatre compagnons atteindront également le pôle Sud, le 17 janvier 1912, mais décèderont lors du voyage de retour.

vendredi 20 mai 2011
par  CEPP

Expéditions à "Terme Sud" en Terre Adélie

JPEG - 112.6 ko

Dans le cadre de l’Année Géophysique Internationale (AGI), la France s’est engagée à faire fonctionner 2 stations en Terre Adélie. La base Dumont d’Urville, à proximité de la côte, dans l’archipel de Pointe Géologie et la station Charcot, à 300 km de la côte et à 2 400 m d’altitude, dans le voisinage du pôle Sud magnétique.

Des raids furent organisés chaque année. En 1957 ils dépassèrent la base Charcot et atteignirent un point dit "Antipode" (situé à l’antipode de la station centrale des EPF au Groenland) et "Terme Sud", point le plus au sud atteint par les EPF lors de l’AGI qui se trouve à 150 km de la base Charcot.

Cet article nous conte l’histoire des expéditions à destination de ce point mythique baptisé "Terme sud" par les EPF.

mercredi 13 avril 2011
par  CEPP

Les expéditions au "Rocher X", en Terre Adélie

JPEG - 438.6 ko

Lors de l’opération Highjump dirigée par l’amiral Richard E. Byrd, plus de dix mille photographies permirent la découverte de 800.000 km² de terres encore inconnues en Antarctique. A la limite de la Terre Adélie et de la Terre de Wilkes, une tâche sombre, baptisée "Rocher X" sur les photographies intrigua les explorateurs français qui n’eurent de cesse d’aller la contrôler sur le terrain...

lundi 7 février 2011
par  CEPP

Raid glaciologique franco-russe (2/2)

JPEG - 100.2 ko

Pour étudier la déformation des pentagones implantés en 1964 et effectuer divers travaux scientifiques, un nouveau raid glaciologique franco-russe est à nouveau effectué pendant l’été austral 1968-1969 sur le trajet qu’accomplit chaque année au départ de Mirjny le convoi de tracteurs chenillés pour le ravitaillement lourd de la station soviétique Vostok.

jeudi 27 janvier 2011
par  CEPP

Raid glaciologique franco-russe (1/2)

JPEG - 163.3 ko

C’est au Groenland en 1959, que la France a mis au point la technique de mesure de la déformation des glaces et qui lui a valu d’être invitée par l’Académie des Sciences d’URSS pour participer aux travaux de glaciologie de la 9ème expédition antarctique soviétique pendant la campagne 1963-1964.

L’opération a pour but de mesurer la déformation des glaces et d’effectuer des carottages le long du parcours.

mardi 9 février 2010
par  CEPP

Le sauvetage du navire soviétique de recherche scientifique "Michel Somov"

JPEG - 82.5 ko

Le navire de Recherche Michel Somov effectue pour la première fois, au cours de la 30ème campagne soviétique en Antarctique, des recherches géologiques avec des moyens sismiques. Le 9 Mars 1985 il se trouve à 50 km de la base russe Russkaya, (74°43’ de latitude Sud et 137° 07’ de longitude Ouest) qu’il devait ravitailler.

L’approvisionnement et l’échange de personnel sont retardés par une tempête et une débâcle importante. Le vent souffle à plus de 50 mètres à la seconde, la baisse rapide de la température gèle la mer qui emprisonne le navire de recherche le 15/03/1985. Une cuirasse de 4 mètres emprisonne le bateau qui commence à dériver...

lundi 21 décembre 2009
par  CEPP

L’Inspection des Bases de l’Antarctique par la Russie en 1988

JPEG - 221.3 ko

Le traité sur l’Antarctique pose certains principes dont l’un préconise un système d’inspection libre dans tout le continent par les observateurs des pays signataires.

Fin 1988 c’est un groupe de 8 personnes, composé de scientifiques de l’Institut Arctique et Antarctique (AANI) de Leningrad et de membres de différentes commissions et Instituts sur la recherche polaire qui composait l’équipe de l’Inspection soviétique dirigée par A.N.Chilingarov, du service hydrométéorologie.

dimanche 1er novembre 2009
par  CEPP

Les cartes "CAMI" de l’Année Géophysique Internationale

JPEG - 308.2 ko
08/01/1958

Les cartes postales dites « cartes CAMI » ont été réalisées durant l’Année Géophysique Internationale (AGI) par le graveur Robert Cami qui réalisa les deux timbres de poste aérienne « manchots empereurs » de Terre Adélie aux faciales de 50 et 100 francs émis en 1957.

C’est le chef de mission de la campagne S3, Charles Gaston Rouillon qui prit l’initiative de les faire imprimer afin de financer le tournage du film « Le Continent blanc » réalisé durant l’AGI.

mardi 1er septembre 2009
par  CEPP

Le programme BIOMASS et la philatélie

JPEG - 178.9 ko
Pli N° 19

La seconde étape du programme BIOMASS, appelée SIBEX, s’est déroulée en deux phases, la première en 1983/1984 et la seconde en 1984/1985.

Les études se portent à nouveau sur la température, la salinité et le taux d’oxygène de l’eau de mer tout en corrélant les données météorologiques et océanographiques. Les recherches se poursuivent sur les concentrations de krill et de phytoplankton tout en observant les baleines, les phoques et les oiseaux de mer.

jeudi 20 août 2009
par  CEPP

Le programme BIOMASS et la philatélie

JPEG - 72.2 ko

BIOMASS signifie Biological Investigation of Marine Antarctic Systems and Stocks.

Le principal but de ce programme était d’évaluer les ressources en krill et de déterminer sur des bases scientifiques, les limites d’une exploitation rationnelle qui permette ainsi la reconstitution de la population des phoques et surtout des baleines afin d’assurer l’équilibre écologique du milieu. Ce programme a été marqué par deux campagnes spécifiques appelées FIBEX et SIBEX de 1980 à 1985.

vendredi 16 janvier 2009
par  CEPP

Les revendications territoriales avant l’application du Traité sur l’Antarctique de 1959

JPEG - 191.2 ko
Carte des revendications territoriales

L’Antarctique est un vaste continent recouvert d’une calotte glaciaire de plusieurs kilomètres d’épaisseur. Situé au sud du cercle polaire antarctique (66°30’ de latitude sud), sa superficie totale couvre 4,2 millions de km² en été et double en hiver. Il offre la particularité de ne présenter aucune trace de vie humaine et aucun vestige de civilisation.

La Grande-Bretagne a été le premier pays à revendiquer des droits sur une partie de l’Antarctique. D’autres pays ont suivi, et en 1943, la plus grande partie du continent avait été réclamée - sous forme de secteurs partant de la côte pour rejoindre le pôle Sud, comme une part de gâteau – par sept nations : l’Argentine, le Royaume Uni, la Nouvelle-Zélande, la France, l’Australie, la Norvège et le Chili.

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois