Marion Dufresne, navire des îles extrêmes

Film de Cécile Clocheret et François Picard
mercredi 23 janvier 2019
par  adm_polaire
popularité : 3%

JPEG - 70.8 ko

On peut commander le DVD sur le site de Culture-Aventure
Son prix est de 20 € auquel il faudra ajouter 2 € de frais de port.

Présentation :

Situés entre l’Afrique du Sud, l’Australie et l’Antarctique, à 3000km de l’île de la Réunion, les archipels français de Crozet et Kerguelen émergent de l’océan, perdus entre quarantièmes rugissants et cinquantièmes hurlants. Si des colonies de manchots et de phoques résistent à leurs conditions extrêmes, aucun homme n’y réside de façon permanente. Seule une poignée de privilégiés (militaires, chercheurs) s’y succèdent, s’immergeant de longs mois dans un environnement surréaliste. Au cœur de la plus grande concentration d’oiseaux marins au monde, ces hommes et ces femmes recensent, observent et questionnent la nature.

Sans liaison aérienne possible, leur survie ne tient qu’à un fil… seul un navire s’aventure jusque-là pour les ravitailler : un bateau d’exception qui, quatre fois par an, affronte les mers les plus houleuses pour rejoindre des terres que la France s’est faite un point d’honneur d’occuper et d’étudier. Il est le cordon ombilical des îles subantarctiques françaises. Son nom : le Marion Dufresne.

Pendant 28 jours à bord, sur 9000 kilomètres, nous suivons son équipage et ses passagers qui embarquent pour les Terres australes et antarctiques françaises et font escale à Tromelin, Crozet, Kerguelen et Amsterdam. Une expérience à couper le souffle qui invite à l’exploration de territoires parmi les plus isolés au monde.

Distinctions

- Prix de la meilleure image (Festival international du film de la mer d’Hendaye 2018)
- Prix France 3 Nouvelle Aquitaine – Ville d’Hendaye (Festival international du film de la mer d’Hendaye 2018)

Critique de Télérama (TT) :

Peu de chance de fouler un jour le sol pelé des Kerguelen, archipel aux confins de l’Océan austral, ou d’accoster sur l’île d’Amsterdam, 55 kilomètres carrés, le point le plus éloigné de toute activité humaine et l’air le plus pur de la planète... Des bouts du monde intouchables qui se rapprochent un peu de notre canapé grâce à ce reportage au long cours. Pendant vingt-huit jours, la caméra de Cécile Clocheret et de François Picard a pris place à bord du Marion Dufresne, navire mythique bien connu des explorateurs du Grand Sud. Familier des quarantièmes rugissants et des cinquantièmes hurlants, c’est l’unique cordon ombilical qui relie au reste du monde les lointaines Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Quatre fois par an, il achemine scientifiques, militaires et une poignée de touristes sur ces cailloux au climat hostile, où ils vont vivre coupés du monde, parfois pendant une année. Une rotation qui fait étape aux îles Crozet, Kerguelen et Amsterdam, et lors de laquelle se croisent partants et néo-arrivants, dans un mélange de sentiments contrastés.

S’étirant sans ennui, prenant le temps de la contemplation de ces paysages à la beauté lunaire, le carnet de voyage entremêle les témoignages de ces exilés volontaires, aux émotions exacerbées par l’isolement extrême, et le récit naturaliste lors des escales sur ces terres sauvages. Le tout émaillé par les jolies planches illustrées d’Emmanuel Lepage, qui a vécu lui aussi l’aventure du Marion Dufresne et en a tiré une bande dessinée, Voyage aux îles de la Désolation. — Virginie Félix

Informations

Un film réalisé par Cécile Clocheret et François Picard. Narration de Daniel Picouly. Illustration d’Emmanuel Lepage. Produit par Plan large production.


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois