LE CHAGRIN DE L’OURS - Les Kanthy du nord Sibérien

Dominique Sanson Normand de Chambourg
jeudi 18 novembre 2010
par  CEPP
popularité : 4%

JPEG - 54.5 ko

- Date de publication : 21/10/2010
- Editeur : Indiens de tous pays
- Collection : Sibérie
- ISBN : 978-2-9535726-1-2
- Nombre de pages : 311
- Dimensions : 14 x 22 cm
- Poids : 450 g
- Prix : 22 euros

Encore peu connus en France, les Khanty (anciens Ostyaks) sont l’un des trois premiers peuples sibériens sur la route des Russes dans leur conquête infinie de l’Est. Chasseurs-pêcheurs, éleveurs de rennes, ces semi-nomades vivent dans les taïgas de la rive orientale de l’Ob. Les rapports souvent ambigus, parfois violents, entre les communautés autochtones et le monde russe, ont souvent prévalu avant et après 1917. La jeune ethnographie soviétique, tout comme l’opinion publique occidentale, déplorent l’agonie des peuples du Nord. Cependant, étrangers à cette victimisation, les Khanty ne s’occupent que de résister et de s’adapter.

Le présent ouvrage se garde donc d’opposer les deux mondes. Fondé sur des recherches dans des archives ouvertes depuis la fin du régime soviétique, sur des travaux de terrain chez les Khanty du Nord et de l’Est (1996-2008), sur des entretiens avec observation participative ainsi que sur des correspondances, ce livre restitue la complexité de la question des minorités nationales au sein de l’espace russe. Dans les années 30 du XXe s., le chamane sibérien du Tajmyr, Barkhatov, avait dépêché à l’Europe et « aux peuples du monde » un appel à l’aide. De la même façon, l’intelligentsia khanty créée par le pouvoir soviétique en appelle aujourd’hui à ses frères hongrois, à sa parentèle finno-ougrienne, et, au-delà, aux peuples autochtones tels que les tribus indiennes d’Amérique. Le chagrin de l’Ours est l’écho d’un monde bouleversé.

Chargé de cours à l’Institut National des Langues & Civilisations Orientales, membre du Centre de Recherches Russes et Euro-Asiatiques, Dominique Samson Normand de Chambourg séjourne souvent en taïga et travaille avec les Nénètses, les Khanty et les Mansi de Sibérie depuis 1996. Auteur de Le Grand Nord sibérien (L’Harmattan, 1998) et de nombreux articles en France comme à l’étranger, il traduit notamment les écrivains autochtones : « L’Étoile de l’aube » (Le Rocher, 2005), « Les caresses de la civilisation » (Paulsen, 2007), « La chatte qui a sauvé le monde » (Paulsen, 2008).


Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois