Antarctique


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 25 août 2013
par  CEPP

La dernière aventure de Sir Peter Blake - Journal de Bord

JPEG - 54.9 ko

Des glaces de l’Antarctique aux forêts humides de l’Amazonie, cet ouvrage retrace la dernière grande aventure de Sir Peter Blake. A la barre de son Seamaster, le bateau des "blakexpeditions", il nous emmène aux points névralgiques de la Terre, révélant au monde entier l’importance et l’urgence de prendre le plus grand soin de notre planète.

La dernière aventure de Sir Peter Blake commence en Nouvelle-Zélande à la fin de l’année 2000 lorsqu’il met le cap vers les mers du Sud et le cap Horn.

mercredi 14 août 2013
par  CEPP

L’Odyssée de l’{Endurance}

JPEG - 61.8 ko

Les éditions Phébus rééditent en format poche le classique récit de l’épopée de Sir Ernest Shackleton et de ses compagnons.

Une initiative bienvenue pour appréhender la capacité de survie de l’homme en milieu hostile, découverte pour beaucoup par les photos et les films de Franck Hurley. Un incontournable à lire ou à relire.

vendredi 21 juin 2013
par  CEPP

De la Baie de Somme aux Terres Australes Françaises - Carnet de voyage

JPEG - 78.6 ko

Ce n’est pas un simple récit de voyage que nous offre Jérôme Bignon, mais une vision très clairvoyante assortie d’une réelle prise de conscience sur la fragilité de la biodiversité et de son équilibre. C’est un hymne pour la sauvegarde de ces îles si lointaines et si proches à la fois, c’est un regard plein de tendresse pour ceux qui œuvrent au quotidien loin de leurs familles. Un tel constat, sous la plume d’un de nos élus de la République est particulièrement émouvant et réconfortant.

A tous ceux qui n’ont pas encore franchi l’échelle de coupée du Marion Dufresne pour voguer vers ce territoire, nous conseillons vivement la lecture du livre de Jérôme Bignon, qui de plus, est illustré de très belles photographies.

Toutes les explications pour acquérir ce livre se trouvent dans la suite de cet article.

dimanche 12 mai 2013
par  CEPP

L’albatros et le {Tamaris}

JPEG - 103.1 ko

Jacques Nougier, géologue qui séjourna à de nombreuses reprises à Kerguelen et Crozet entre 1962 et 1976, nous conte, aux éditions Airelle, l’une des plus belles histoires qui s’est déroulée au cœur de l’archipel des îles Crozet, à la fin du XIXème siècle.

Parti de Bordeaux le 28 novembre 1886 sous le commandement du capitaine Majou, à destination de Nouméa, le trois-mâts barque Tamaris heurte, dans la nuit du 8 au 9 mars 1887, les récifs de l’île aux Pingouins (groupe occidental des îles Crozet) et coule. Treize rescapés réussissent à atteindre l’île aux Cochons, plus au nord, où ils demeurent plusieurs mois, profitant d’un dépôt de vivres effectué en 1880 par le navire anglais Comus.

Le 4 août 1887, les naufragés ont l’idée de graver sur une plaquette métallique un message d’appel au secours qu’ils fixent au cou d’un albatros. Celui-ci sera retrouvé sept semaines plus tard, épuisé, sur une plage de Fremantle en Australie-Occidentale...

Pour connaître la suite de cette incroyable aventure, nous vous encourageons vivement à lire dans tous ses détails, le fruit des recherches menées par Jacques Nougier et de vous procurer son livre enrichi de 27 illustrations.

La marche à suivre pour commander le livre de Jacques Nougier est détaillée dans la suite de cet article.

mardi 7 mai 2013
par  CEPP

Vingt-deux mois dans les glaces. Survivre en Antarctique (1901 - 1903)

JPEG - 69.8 ko

Les éditions Paulsen nous offrent un nouveau récit, celui passionnant de l’expédition d’Otto Nordenskiöld au tout début du XXème siècle, en Antarctique.

En 1901, le docteur Otto Nordenskjöld dirige une expédition scientifique chargée d’explorer les îles à l’est de la péninsule antarctique. Ils embarquent sur l’Antarctic, un baleinier qui finira broyé par les glaces. Savants et marins, dispersés en trois endroits du continent, luttent pour leur survie.

Comment se retrouveront-ils ?
Par quel miracle les secours arriveront-ils ?
Comment surmonter deux hivernages au milieu des tempêtes de l’hiver austral ?

mercredi 1er mai 2013
par  CEPP

Le Français au pôle Sud - Le pourquoi-Pas ? dans l’Antarctique

JPEG - 32.1 ko

Voici réunis, pour la première fois, dans un seul volume proposé par les éditions Arthaud, les deux témoignages de Jean-Baptiste Charcot sur ses hivernages réalisés en Antarctique, le premier à bord du Français, en 1903-1905 et le second à bord du célèbre Pourquoi-pas ? en 1908-1910.

La lecture de ces deux récits demeure toujours un réel plaisir et nous conseillons vivement à ceux qui n’auraient pas encore suivi le Commandant Charcot en Antarctique, d’embarquer sans tarder.

vendredi 1er mars 2013
par  CEPP

Du bleu, du gris, du blanc. Le Marion-Dufresne dans le grand sud

JPEG - 57.6 ko

Publié en 1999, ce livre de Marc Soviche nous emmène dans le grand sud à bord du Marion-Dufresne. En effet, Marc Soviche eut le plaisir de commander le navire ravitailleur des îles australes en 1987 et 1988 et nous raconte quelques rotations logistiques et missions scientifiques à bord de ce navire mythique, le premier du nom, qu’il mena jusqu’en Terre Adélie.

Pour les passionnés des TAAF, ce livre est incontournable et raconte un tranche de vie de son histoire.

lundi 31 décembre 2012
par  CEPP

Beyond the challenge - Antarctic ice expedition

JPEG - 92 ko

Les explorateurs belges Dixie Dansercoer et Sam Deltour ont battu le record du monde de la plus longue expédition en Antarctique en autonomie totale. Ils ont réalisé cet exploit au cours de leur expédition Antarctic ICE dans l’Est-Antarctique, la dernière région de la planète restée inexplorée. Au terme de 71 jours intenses passés sur la glace, ils ont parcouru une distance de 5013 km ! Jour après jour, ils ont dû affronter les conditions les plus extrêmes : le froid bien sûr, qui pouvait descendre jusqu’à -50°c : le blizzard, qui rend tout cotonneux, mais aussi les terribles sastrugi, ces époustouflantes créations de la nature qui leur barraient sans cesse la route.

Malgré son titre en anglais, le livre est en français.

mercredi 5 décembre 2012
par  CEPP

L’exploration de l’Antarctique

JPEG - 18.3 ko

De 1 520 à nos jours, de l’histoire des grandes explorations à l’éclosion contemporaine des bases scientifiques, les éditions Paulsen nous offrent un livre somptueux illustré de centaines de photographies pour partir dans un voyage éblouissant que propose Jean-René Vanney : les mers Australes, l’Antarctique et l’aventure des plus grands explorateurs. Voici un livre passionnant qui devrait devenir une référence sur le sujet de l’histoire de l’exploration de l’Antarctique.

On regrettera cependant qu’à 99 euros le volume, les éditions Paulsen ne mettent pas la culture à la portée de tous et que son poids et ses dimensions n’en font pas un livre très pratique à lire... Une édition en plusieurs volumes, plus légers et plus transportables eut été de loin préférable.

mercredi 28 novembre 2012
par  CEPP

Naufragé des 40e rugissants (1820-1831)

JPEG - 24.5 ko

Les éditions Paulsen nous proposent le récit inédit de Charles M. Goodridge, traduit par Jean-Claude Bousquet, du naufrage du cotre "Princess of Wales", en 1820, dans les îles Crozet.

Charles Medyett Goodridge part pour une campagne de chasse aux phoques dans les mers du sud. Un voyage de deux ans qui en durera onze : le navire se fracasse sur une des îles de l’archipel Crozet. Les marins survivent au naufrage et organisent leur vie de Robinson. Leur seul espoir : qu’un navire vienne à passer à proximité et les récupère.

Un phoquier américain les sauve après deux ans de survie sur les îles Crozet. S’ensuivent mille tribulations qui le mèneront en terre de Van Diemen, la Tasmanie actuelle. S’y côtoient des forçats qui s’amendent ou persistent dans le crime, des autochtones imprévisibles et toutes sortes d’aventuriers.

Goodridge est en passe de faire fortune quand le mal du pays le saisit et l’incite à rentrer à Paignton. Il y arrivera 11 ans, 11 mois et 11 jours après son départ d’Angleterre.

dimanche 7 octobre 2012
par  CEPP

Mémoires du capitaine Pierre-François Péron sur ses voyages autour du monde (1783-1802)

JPEG - 95.6 ko

Les éditions de la Découvrance ré-éditent un classique des récits de voyages, les mémoires du capitaine Pierre-François Péron qui intéressent plus particulièrement les amateurs de l’histoire des TAAF. En effet, Péron, sous la direction du capitaine Owen, part, en 1792, pour l’île d’Amsterdam (aujourd’hui l’île Saint-Paul des Terres australes et antarctiques françaises), afin d’y chasser les loups marins et d’en tanner les fourrures pour les vendre en Chine. Déposés à cinq sur l’île pour une durée de 14 mois, ils y resteront en fait 40 durant lesquels ils chasserons 2 700 loups marins en connaissant bien des péripéties.

Au bout des 40 mois de séjour, en décembre 1795, un navire anglais, la Cérès, accepte de transporter les rescapés vers les terres plus hospitalières de la Nouvelle-Hollande (l’Australie). Cependant, faute de place, les 2 700 peaux sont abandonnées sur place.

mardi 3 juillet 2012
par  CEPP

On peut aller loin avec des coeurs volontaires - Aventures aux Kerguelen

JPEG - 23.2 ko

Le livre de poche ré-édite le livre de Raymond Rallier du Baty où il relate ses aventures à Kerguelen de septembre 1907 à juillet 1909 à bord du J.B. Charcot. C’est une excellente initiative car ce livre, publié en 1910 par les anglais, ne fut édité en France qu’en 1991, et cette édition est maintenant devenue introuvable.

En 1907, lorsque Raymond Rallier du Baty abandonne ses rêves et décide de passer à l’action, personne ne le prend vraiment au sérieux. Il a 26 ans, de l’enthousiasme à revendre mais ses finances ne sont pas vraiment florissantes. Peu importe, il désire rejoindre les îles Kerguelen à bord d’un voilier de 20 m en compagnie de son frère et de ses quatre autres compagnons. Il veut également faire "œuvre utile" et souhaite recueillir des informations, mesurer, quantifier, étudier ces îles du bout du monde.

lundi 23 janvier 2012
par  CEPP

Le tombeau des glaces, duel mortel pour le pôle

JPEG - 38 ko

Sous la plume de Pierre Marc, les éditions Dorval, dans le cadre de leur nouvelle collection GRANDES AVENTURES POLAIRES, nous proposent une livre sur la course au Pôle Sud. "Un de plus" diront certains, mais celui-ci présente l’avantage de comparer objectivement et historiquement les différents choix opérés par chacun des deux explorateurs, ce qui rend le livre particulièrement vivant, intéressant et innovant.

En revanche, le choix de l’auteur de mélanger fiction et réalité demeure assez surprenant ! On retiendra donc la plus importante partie du livre dédiée à la réalité historique, à son analyse pointue et à la comparaison des deux protagonistes.

dimanche 15 mai 2011
par  CEPP

Quinze mois dans l’Antarctique

JPEG - 39.3 ko

Le 16 août 1897, la Belgica quitte le port d’Anvers avec 20 personnes à son bord, dont 5 scientifiques.

L’expédition est commandée par A. de Gerlache, explorateur belge (1866-1934). En cours de voyage, la Belgica se trouve bloquée avant d’être définitivement emprisonnée dans les glaces en 1898.

A. de Gerlache raconte l’extraordinaire aventure scientifique et humaine de cette expédition historique.

dimanche 21 novembre 2010
par  CEPP

Les naufragés de l’AVENTURE

JPEG - 56.7 ko

Lorsque le 28 mai 1825, il prend le commandement de la goélette L’Aventure, Guillaume Lesquin n’a que 22 ans. Deux mois plus tard, il fait naufrage en plein hiver austral à l’île de l’Est, dans les îles Crozet, aux confins des océans Indien et Antarctique...

vendredi 29 octobre 2010
par  CEPP

Au coeur de l’Antarctique

JPEG - 46.7 ko

Une nouvelle édition, de très belle qualité, d’un classique de la littérature polaire : "Au cœur de l’Antarctique" d’Ernest Shackleton.

La présente édition reprend l’intégralité de la première édition française (1910) et en propose l’essentiel des témoignages photographiques qui l’accompagnaient.

mardi 31 août 2010
par  CEPP

Au cœur de l’Antarctique - Vers le pôle Sud, 1908 - 1909

JPEG - 475.2 ko

Réédition du récit intégral et illustré, publié en 1910 par la revue Le Tour du monde, de l’expédition d’Ernest Shackleton de janvier 1908 à mars 1909, date de son retour en Nouvelle-Zélande.

Après l’échec de Scott et du Discovery, Shackleton se jure de revenir à la charge. Il vend tout ce qu’il possède et arme en 1908 un petit phoquier le Nimrod. Le but reste bien d’atteindre le Pôle Sud : le texte de Shackleton, écrit à partir de son journal restitue les conditions extrêmes de ces expéditions : vents violents, faim, crevasses et dangers en tous genres…

Un classique de la littérature polaire.

lundi 16 août 2010
par  CEPP

Les compagnons du {Pourquoi-pas ?}

JPEG - 58.8 ko

Le 15 août 1908, le Pourquoi-Pas ? quitte le Havre, acclamé par la foule. Destination : l’Antarctique. A son bord, un équipage aguerri de vingt-deux marins et un état-major de scientifiques. Trente hommes au total qui partent avec l’espoir de découvrir des terres nouvelles et de faire progresser la science.

Le 6 juin 1910, mission accomplie. Le Pourquoi-Pas ? entre dans le port de Rouen.

L’auteur a travaillé sur un fonds d’archives authentiques mêlant journaux, carnets et correspondances des compagnons de Charcot. L’ouvrage regorge d’inédits, de détails quotidiens révélant les astuces, les problèmes, l’enthousiasme de ces aventuriers qui avaient un sens aigu du devoir comme de la fête…

jeudi 22 juillet 2010
par  CEPP

Trois marins pour un pôle

JPEG - 49.8 ko

1910 : planter le premier le pavillon national au pôle Sud est l’ambition de la Norvège, de la Grande-Bretagne et du Japon. Roald Amundsen, Robert Falcon Scott et Nobu Shirase se lancent dans l’aventure et mettent sur pied des expéditions fameuses, mais tous ne sont pas revenus vivants. La mer de Ross fut le passage obligé pour atteindre le pôle Sud. Pour y aller il fallait donc être marin et franchir les quarantièmes rugissants, les cinquantièmes hurlants et les soixantièmes mugissants.

Ce sont les odyssées de ces trois hommes, de leurs équipages, et de leurs navires qui sont ici contées.

vendredi 11 juin 2010
par  CEPP

A la table du {Pourquoi-pas ?}

JPEG - 158.1 ko

Nous n’avons pas pour habitude de faire la chronique des livres de recettes culinaires, mais une fois n’est pas coutume. Le livre présenté dans cet article nous montre une expédition antarctique du début du XXème siècle "côté cuisine", alors pourquoi-pas ? Puisqu’il s’agit de l’expédition du Cdt Charcot en 1908-1910 et que l’auteur a eu la chance de parcourir les archives de la famille Gain et aborde ce sujet d’une façon très originale.

Les éditions "L’Inventaire" nous offrent un très beau livre, richement illustré dans une mise en page de qualité.

On savait déjà que le Commandant Charcot possédait l’art d’entretenir une excellente ambiance au sein de ses expéditions, que la nourriture est d’une importance extrême dans ces contrées froides et lointaines pour maintenir le moral des équipes, et maintenant, grâce à ce livre superbe et particulièrement bien réalisé, on en a la preuve.

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois