Exposition polaire - Photographies Robert Gessain

Chartres de Bretagne - 16 novembre 2017 – 24 janvier 2018
mercredi 8 novembre 2017
par  adm_polaire
popularité : 8%

JPEG - 29.3 ko

Professeur au Muséum national d’Histoire naturelle, ancien directeur du musée de l’Homme, Robert Gessain (1907-1986) était à la fois médecin, ethnologue, psychanalyste et explorateur. Alors étudiant à l’Institut d’ethnologie, puis au musée d’Ethnographie du Trocadéro (qui deviendra, en 1937, le musée de l’Homme), il se voit proposer de partir vers le grand Nord à bord du Pourquoi-Pas ?, le navire polaire du commandant Charcot. Il s’embarque en juillet 1934, à Saint-Servan, pour le Groenland oriental, avec les autres membres de l’expédition, composée notamment du jeune Paul-Émile Victor.

Robert Gessain rapportera de ce premier séjour une moisson d’observations anthropologiques, ethnologiques, linguistiques, complétées par de remarquables photographies. Avec Paul-Émile Victor, il contribuera aussi à enrichir les collections arctiques du musée de l’Homme de quelque 4 000 objets.

Rappels historiques sur la vie de Robert Gessain (1907-1986)
En 1934, Robert Gessain a 26 ans lorsqu’il rencontre à l’Institut d’ethnologie Paul-Émile Victor et qu’il se joint à l’expédition du commandant Charcot sur le Pourquoi-Pas ? Cette découverte de l’Arctique est pour lui déterminante.

Avec Paul-Émile Victor, Fred Matter et Michel Pérez, il séjourne à Angmassalik, au Groenland, où il retournera à plusieurs reprises jusqu’en 1972.

Médecin et anthropologue, il réalise aussi de nombreuses photographies. Pour la plupart inédites, présentées pour la première fois dans cette exposition, ses images, remarquables autant par leur qualité plastique que par leur intérêt documentaire, témoignent de sa profonde admiration pour ces hommes à la fois chasseurs, religieux et poètes.

Après des études médicales à Paris, Robert Gessain est en 1933 élève à l’Institut d’ethnologie. Fin 1936, après deux missions sur la côte est du Groenland, il retrouve le musée d’Ethnographie du Trocadéro, qui deviendra le musée de l’Homme.
En 1957, il soutient sa thèse de doctorat ès sciences sur les Inuits d’Angmassalik, et devient de 1968 à 1979, professeur d’anthropologie au Muséum national d’Histoire naturelle.

Il est membre fondateur de la Société des explorateurs et voyageurs français, nommé vice-président de l’Union internationale des sciences anthropologiques et ethnologiques, et directeur du musée de l’Homme de 1968 à 1972 (directeur honoraire après 1979).

Robert Gessain a publié de très nombreux articles sur l’anthropologie, l’ethnologie et la démographie des habitants d’Ammassalik ainsi que plusieurs ouvrages : Les Esquimaux du Groenland à l’Alaska (Bourrelier, 1947), Ammassalik ou la civilisation obligatoire (Flammarion, 1969), Ovibos, La grande aventure des hommes et des bœufs musqués (Robert Laffont, 1981) et Un homme marche devant (Arthaud, 1989).


Agenda

<<

2018

>>

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois