Décès de Fred Goldberg

vendredi 23 décembre 2016
par  adm_polaire
popularité : 19%

Fred Goldberg : un des plus grands collectionneurs polaires de notre époque

JPEG - 56.6 ko
Fred Goldberg, le 4 décembre 2015, à Monaco.

Fred Mesner, adoptant plus tard le nom de Goldberg, est né en août 1942 en Norvège et a pu se réfugier, non sans drame, en Suède avec sa mère et d’autres parents, en novembre 1942. Son père a été capturé en Norvège et a été déporté, avec 800 autres Juifs norvégiens, à Auschwitz où il aurait disparu au début de 1943.

Après la guerre, Fred et sa mère sont restés en Suède, et elle a épousé le Professeur Leonard Goldberg de l’Institut Karolinska, qui a adopté Fred en 1950. Fred est diplômé de l’école secondaire Norra latine en 1963, a fait son service militaire dans la Royal Navy en 1963-1964, et a commencé ses études supérieures à l’Institut royal de technologie de Stockholm.

Dès son plus jeune âge, Fred s’intéressait aux régions polaires et à l’histoire polaire. C’est donc un rêve qui devient réalité lorsqu’il a pu participer à l’expédition au Svalbard de l’Université de Stockholm en 1966, sous la direction de Valter Schytt.

En 1970, Fred est diplômé en génie civil. En 1975, il devient conseiller technique et professeur associé avec Tore Norén-Brandel à l’institut technologique de soudure. C’était le début de la longue carrière de Fred dans les technologies de soudage et de découpage. Il a pu prouver ainsi que c’était le carbone présent dans l’acier qui posait des problèmes lors de la coupe, et il a présenté ses résultats lors d’une conférence à Kyoto en 1969, à l’âge de 26 ans. Cela lui a procuré une renommée mondiale dans ce domaine, et il a continué à étudier tous les facteurs qui affectent l’acier pendant le découpage. Ses recherches ont établi de nouvelles normes internationales, ce qui a également entraîné d’énormes économies dans l’industrie sidérurgique.

En 1971, Fred a créé sa société Materialdata et, par l’entremise de celle-ci, il a commercialisé ses produits. Il a convaincu la moitié de l’industrie mécanique suédoise à utiliser du propane pour la découpe d’acier, en utilisant ses dispositifs de coupe. La société s’est finalement développée en électronique pour réaliser des capteurs utilisés pour contrôler les robots et autres soudures automatisées. En 2010, la société change de nom pour devenir Institut polaire suédois.

Fred a été marié deux fois ; d’abord en 1967 avec Gunilla Berg et ensemble, ils ont eu un fils Patrik et une fille Annika. En 1977, ils ont divorcé et l’année suivante, Fred a rencontré Gun Norlander. Ils se sont mariés en 1984 et Gun a apporté avec elle ses deux filles, Helena et Christine.

En 1992, un drame a frappé la famille : Christine, née en 1970, a été brutalement tuée par une voiture conduite par un garçon ivre, sans permis de conduire. Fred, qui avait de nombreux talents, s’est rapidement impliqué dans les questions de sécurité routière et a été en mesure de faire augmenter la peine pour conduite en état d’ivresse de 2 à 6 ans de prison, au cours d’un déjeuner au Parlement. Il a également commencé à réfléchir à la façon d’arrêter les conducteurs ivres. Il a inventé le permis de conduire électronique et s’est fortement impliqué dans le développement de l’alcolock pour les voitures. Pour le permis de conduire électronique, Fred a été la première personne en Suède à recevoir l’IT-award de la Commission européenne.

Fred avait de nombreux loisirs, dont le ski alpin, la photographie, la réalisation de documentaires historiques ainsi que des films sur la nature et la vie dans les régions polaires. Trois de ses films ont été diffusés à la télévision suédoise. Recueillir le courrier des régions polaires a également été une passion pour Fred, et il aurait constitué l’une des plus importantes collections polaires dans le monde. Il a commencé à collectionner des timbres à l’âge de 4 ans et, en 1957, pendant l’AGI, Fred lit un article dans le National Geographic sur les activités en Antarctique. L’une des illustrations montre un gérant postal japonais, assis sur une caisse en bois, en train d’oblitérer du courrier. Cela a inspiré Fred à commencer à collectionner le courrier de toutes les différentes bases antarctiques et plus tard également, de toutes les stations en Arctique. Son intérêt pour les régions polaires allait bien au-delà de la simple collecte de courrier ; il a également recueilli divers documents liés aux expéditions polaires, ainsi que de la littérature. Il a organisé des voyages vers les régions polaires pendant de nombreuses années. En 2002, Fred était le gérant postal suédois sur l’île Snow Hill, en Antarctique.

Fred a également lancé plusieurs compagnies d’énergie, y compris l’exploration de gaz au Svalbard. Cela a été fait avec l’aide de 22 compagnies locales d’énergie et de grandes entreprises comme Vattenfall, AGA et Broströms. Ils ont réalisé deux forages avec succès mais les autorités norvégiennes ont considéré cela comme une menace contre leurs activités le long de la côte norvégienne. Parmi les autres projets, il y a eu une centrale de pompage à eau de 2 000 MW au New Jersey, aux États-Unis, et la constitution de la société Energibolaget en Suède qui, en 8 ans, est devenue la quatrième plus grande société suédoise d’énergie, par le nombre de ses clients.

Fred a réalisé de nombreuses expositions polaires pour les musées, comme le musée Nautique, le Muséum national d’histoire naturelle et le musée de la Poste (tous à Stockholm), le musée de l’Aviation à Malmslätt, trois expositions au musée FRAM à Oslo, deux au musée de l’Aviation à Bodö, au musée de la Marine à Horten, Svalbard, au musée postal d’Helsinki, à Buenos Aires et au musée international de l’aérostation Anderson-Abruzzo à Albuquerque, au Nouveau-Mexique.

Fred était également très actif dans diverses sociétés et siégeait au conseil d’administration du :
- Swedish Polar Club (secrétaire depuis 42 ans), membre d’honneur
- Travellers Club (35 ans)
- Travellers Club Malmö, membre d’honneur
- Explorers Club New York depuis 1990

Fred a reçu les prix suivants :
- Médaille d’argent du Travellers Club
- Médaille d’or du MHF Road Safety
- IT-award de la Commission européenne en 1995

Fred nous a quittés paisiblement le 6 novembre 2016 après une longue maladie.

Livres sur les collections polaires de Fred :
Plusieurs des collections de Fred ont été publiées sous forme de livres, format A4, en couleur. Certaines de ces publications sont disponibles par l’intermédiaire de Stefan Heijtz (stefan@novastamps.com). Le prix est de 25 $ US, y compris les frais de port dans le monde entier.

1 - S A Andrées Polar Expedition 1896-1897 (60 pages)
2 - Otto Nordenskjölds South Polar Expedition 1901-1903 (62 pages) - épuisé mais peut être réimprimé.
3 - Antarctic Expeditions 1898-1952 (40 pages)
4 - Drama in the Arctic, SOS Italia. The search for Nobile and Amundsen (144 pages, noir et blanc)

Livres envisagés :
5 - Arctic Expeditions 1774-1939 (58 pages)
6 - Svalbards Postal History (plus de 100 pages)
7 - The Pioneers of Polar Aviation (environ 50 pages)

Les personnes intéressées pour les livres 2, 5, 6 et 7 sont invitées à se faire connaître auprès de Stefan. En fonction de l’importance de l’intérêt pour ces livres, une décision sera prise pour leur impression.


Texte de Stefan Heijtz, traduction de Serge Kahn


Portfolio

JPEG - 34.2 ko

Navigation

Articles de la rubrique

  • Décès de Fred Goldberg

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois