La jouvence du Marion Dufresne

jeudi 7 mai 2015
par  CEPP
popularité : 12%

Le Marion Dufresne est arrivé le samedi 14 mars à Dunkerque.

JPEG - 62.5 ko

Le Marion Dufresne II, navire ravitailleur des Terres australes et antarctiques françaises, basé au Port de la Pointe des Galets sur l’île de La Réunion, fête ses 20 ans de service cette année.

Cette année est donc l’occasion de lui offrir une nouvelle jeunesse grâce à une « jouvence à mi-vie » (travaux de réhabilitation et de modernisation), qui consiste dans la modernisation des apparaux scientifiques et des travaux de coques et machines permettant de prolonger son exploitation de 2015 à 2030.

Le coût indicatif prévisionnel global des travaux est estimé à 23 M€ :
- 13 M€ seront affectés aux apparaux scientifiques et financés par l’Etat via l’Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV),
- 10 M€ seront consacrés à la partie maritime du navire et financés par un emprunt des TAAF auprès de l’Agence Française de Développement.

JPEG - 60.5 ko

Construit entre 1993 et 1995 aux chantiers navals du Havre, le navire Marion Dufresne II est le plus grand navire océanographique français et le ravitailleur des terres australes françaises. Grâce aux spécificités supplémentaires que lui octroie sa fonction de navire logistique, le Marion Dufresne II émarge, en tant que navire scientifique, parmi les plus grands de la flotte mondiale.

Ses possibilités de logement, de transport de fret, de manutention et d’autonomie permettent de mener des campagnes couvrant tous les domaines de l’océanographie (géosciences marines, océanographie biologique et océanographie physique). Compte-tenu des zones de navigation et de l’environnement sévère auxquels il est soumis à longueur d’année, le Marion Dufresne II a fait l’objet d’améliorations concernant la sécurité à bord et la fiabilité par rapport au standard des navires marchands actuels.

JPEG - 39.2 ko

Depuis La Réunion, le Marion Dufresne II continuera donc à assurer sa mission de continuité territoriale et de desserte logistique des territoires sous administration des TAAF à travers ses 4 rotations annuelles.
Cette mission de service public, répondant à l’obligation d’approvisionnement et de relève des personnels des îles subantarctiques, a été élargie depuis peu aux îles Eparses, afin d’affirmer la souveraineté française et de mettre à disposition de la recherche française et internationale, un cadre juridique et des moyens maritimes performants pour une activité scientifique sur ces terres insulaires largement préservées.

Cette jouvence se déroulera d’avril à juillet 2015, dans un chantier européen qui reste à déterminer, en accord avec les TAAF, l’IPEV et la CMA-CGM, armateur du navire.


Photographies : Patricia Provost


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois