Sir Ernest Shackleton - Grandeur et endurance d’un explorateur (1874 - 1922)

Brigitte Lozerec’h
vendredi 21 novembre 2008
par  CEPP
popularité : 4%

JPEG - 85.9 ko

Date de publication : 2004

Editeur : éditions du ROCHER

En 1902, un jeune homme assoiffé de gloire, Ernest Shackleton, part à la découverte de l’Antarctique en compagnie de Robert Falcon Scott. De retour en Angleterre, il n’aura de cesse de monter ses propres expéditions pour se lancer à nouveau à la conquête du pôle Sud, manquant chaque fois le but qu’il s’était fixé. Anobli, sir Ernest mourra à quarante-sept ans à bord de son bateau, au cours de son quatrième voyage.

Fils de médecin, Ernest Henry Shackleton avait fui l’école à l’âge de seize ans, préférant apprendre le dur métier de marin. Doué d’une volonté hors du commun qui lui permettra de surmonter toutes les épreuves, cet Irlandais au tempérament bouillonnant a donné à ses entreprises une dimension spirituelle qui a contribué à faire de lui un héros de légende parmi les explorateurs polaires, les marins et les montagnards.

Dans les pires conditions, Shackleton fera toujours passer le salut de ses équipiers avant ses intérêts personnels. Devant leur trois-mâts, l’Endurance, prisonnier des glaces à trois mille kilomètres des mers libres, puis broyé sous leurs yeux après des mois de dérive sur la banquise, il promet à ses vingt-sept compagnons de les ramener sains et saufs. Ils mettront presque un an pour y parvenir, sans cesser d’y croire grâce à son optimisme et à son abnégation.

Mais quel homme se cachait vraiment derrière ce perdant magnifique, héros jalousé et vénéré ? Quelles secrètes inquiétudes ne le rendaient vraiment libre et en accord avec lui-même que dans les espaces gelés et hostiles du Grand Sud ? Quelles forces intérieures le poussaient donc à se mesurer sans cesse avec l’inconnu ?

Cette biographie tente de comprendre les ressorts intimes d’un homme ambitieux consumé par une soif d’absolu : un homme que les honneurs ne satisfaisaient plus et qui désirait plus que tout contribuer à la découverte du dernier continent vierge.

Ce livre est plus qu’un monument dédié à un immense explorateur, un homme hors du commun, c’est toute une époque passionnante qui défile sous nos yeux, la grande époque de la conquête des pôles avec tous ses acteurs, leurs relations, leurs difficultés et leur immense courage. Il est l’expression d’un vrai travail d’historien doté d’un réel talent d’écrivain. En un mot, c’est un véritable plaisir de le lire et une grande douleur de refermer la dernière page.


Commentaires  forum ferme

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois