Le sauvetage du navire soviétique de recherche scientifique "Michel Somov"

mardi 9 février 2010
par  CEPP
popularité : 3%

Le navire de Recherche Michel Somov effectue pour la première fois, au cours de la 30ème campagne soviétique en Antarctique, des recherches géologiques avec des moyens sismiques. Le 9 Mars 1985 il se trouve à 50 km de la base russe Russkaya, (74°43’ de latitude Sud et 137° 07’ de longitude Ouest) qu’il devait ravitailler.

JPEG - 82.5 ko

Document N°1 : timbre Yvert N° 4752 du navire "Michel Somov"

L’approvisionnement et l’échange de personnel sont retardés par une tempête et une débâcle importante. Le vent souffle à plus de 50 mètres à la seconde, la baisse rapide de la température gèle la mer qui emprisonne le navire de recherche le 15/03/1985. Une cuirasse de 4 mètres emprisonne le bateau qui commence à dériver. Le Capitaine Valentin Rodtschenko décide, le 17 Avril, d’évacuer par hélicoptère, 77 personnes vers le navire diésel Pawel Kontschagin qui était resté en limite des glaces pour assurer la protection du Somov qui continuait les recherches scientifiques. 53 hommes, y compris l’équipage de l’hélicoptère MI 18, restaient à son bord. Le 29 Mai le Somov résistait aux plus fortes pressions de glace qui s’étaient manifestées jusqu’à maintenant.

En Russie on s’inquiète de la situation et on équipe le brise-glace Vladivostok pour une expédition de secours, il faut beaucoup de temps pour le charger de vêtements, de vivres, de carburant et d’un hélicoptère MI 18 qu’on fait venir de Moscou et ce n’est que le 18 juin qu’il quitte le port d’extrême Orient Nadchodka avec le Chercheur polaire Arthur Tschilingarow de l’Institut Polaire de Léningrad.

Après avoir traversé le Pacifique, le Vladivostok complète ses réserves à Wellington en Nouvelle Zélande. Au 64ème degré de latitude, il rencontre le bateau électro-diésel Pawel Kontschagin qui croisait à cet endroit depuis 4 mois pour apporter, en cas de besoin, de l’aide au bateau de recherche Somov. il transborde du Kontschagin un hélicoptère, de type MI 18, du carburant supplémentaire, et lui envoie les provisions nécessaires à son retour.

Le 13/07, le brise-glace prend le premier contact radio avec le Michel Somov, le lendemain il atteint la limite du pack et commence sa progression dans de la glace de plus en plus épaisse, aidé par le satellite soviétique Cosmos 1500 qui survole 3 fois par jour cette région et qui lui indique la voie la plus propice à emprunter.

Le contact par hélicoptère s’établit le 23/07 et le premier atterrissage à bord du Somov permet l’approvisionnement en eau potable et en carburant du bâtiment. Dans des conditions difficiles, le 26 juillet, à 11heures ,le Vladivostok rejoint le Michel Somov prisonnier des glaces depuis 133 jours qui peut à nouveau naviguer par ses propres moyens dans le sillage du brise-glace qui est lui-même guidé par un hélicoptère quand les ouragans et le manque de visibilité le permettent. Les 2 navires soviétiques atteignent la mer libre le 11/08 et le Somov en profite pour faire des recherches hydrologiques plus importantes dans les grands fonds et des observations météorologiques qui n’ont jamais été réalisées dans cette région.

Les 2 navires mettent le cap vers la capitale de Nlle Zélande pour se ravitailler. Ils quittent Wellington le 22/08 pour rentrer en Russie par des chemins séparés. Le Somov parvient à Léningrad le 15/10/1985 en passant du Pacifique à l’Atlantique par le canal de Panama.

JPEG - 151.5 ko
Document 2

Document N° 2 : Reproduction d’une carte oblitérée du jour de retour du "Michel Somov" avec entre autres un cachet rappelant sa dérive de 133 jours dans les glaces.

En revanche, le brise-glace Vladivostok se dirige directement vers le Nord et arrive à Vladivostok le 12/09/1985.

JPEG - 158.6 ko
Document 3

Document N° 3 : sur cette entier postal (carte) émis pour commémorer le 25ème anniversaire de la base Mirny et oblitéré à la date de retour du "Vladivostok", 2 cachets commémorent l’engagement du brise-glace en antarctique dont l’un illustre avec beaucoup d’humour les efforts réalisés pour sauver le "Michel Somov" de sa dérive dans les glaces de l’Antarctique.

Le Vladivotok revient le 10/10/1985 à Nachodka, port de départ de son expédition, situé près de Vladivostok.

JPEG - 118.4 ko
Document 4

Document N° 4 : entier postal commémorant le 125ème anniversaire de la ville de Vladivostok oblitéré le 10/10/1985 lors du retour du brise-glace au port de Nachodka. A noter le cachet représentant la silhouette du navire avec les coordonnées géographiques et la date de sauvetage du "Michel Somov" en Antarctique et le cachet qu’il utilise couramment avec la signature du Capitaine.

Pour commémorer cette mission de sauvetage, l’administration postale soviétique a émis, le 10/10/1986, plusieurs timbres et un entier postal.

JPEG - 76.8 ko
Document 5

Document N° 5 : diptyque russe de 1986. Le timbre de 5 kop. du diptyque représente la progression du brise-glace et l’hélicoptère de reconnaissance et porte le texte : "Le brise-glace "Vladivostok" a accompli avec succés la mission de dégagement du navire de recherche scientifique "Michel Somov" des glaces de l’Antarctique".

Le timbre de 10 kop. qui est la continuation du timbre précédent, représente en gros plan le "Michel Somov" pris dans les glaces et porte le texte : "L’équipage du navire de recherche scientifique "Michel Somov" fit preuve de vaillance dans les conditions de dérive après avoir été pris dans les glaces de l’Antarctique. 15/03 - 26/07/1985.

Tirage : 2.850.000 exemplaires.

Les timbres et l’entier postal ont reçu l’oblitération 1er Jour à Moscou, le 10/10/1985, avec le texte : Dérive dans les glaces de l’Antarctique du navire de recherche scientifique "Michel Somov".

JPEG - 179.3 ko
Document 6

Document N° 6 : le diptyque précédent a également été émis en feuillet sous forme de 4 paires de diptyques avec illustrations dans les marges.

JPEG - 230.9 ko
Document 7

Document N° 7 : bloc-feuillet de 1986 de 50 Kop. dont la partie supérieure est constituée d’une carte de l’Antarctique avec les stations soviétiques et la dérive du navire avec les dates de son immobilisation dans les glaces 15/3 - 26/7/1985. Sous le timbre qui représente le "Michel Somov" on peut lire : Dérive dans les glaces de l’Antarctique du navire de recherche scientifique "Michel Somov".

Tirage : 800 000 exemplaires.

JPEG - 75.9 ko
Document 8

Document N° 8 : le timbre de 4 Kop. représente le "Michel Somov" et a été surchargé en noir sur 2 lignes "15/03 - 26/07/1985 - Dérive dans les glaces de l’Antarctique".

JPEG - 91 ko
Document 9

Document N° 9 : entier postal représentant le brise-glace "Vladivostok" dégageant le navire en difficulté dans la banquise et au dessus, un hélicoptère assurant la reconnaissance de la voie à emprunter. Un texte indique : "Expédition de secours du brise-glace "Vladivostok" pour dégager le navire de recherche "Michel Somov" des glaces de l’Antarctique. 10.VI - 12.IX.1985."

Sur le timbre une représentation schématique de l’Antarctique avec la situation des stations soviétiques, à gauche un croquis des navires sous une aurore boréale formée de rubans des récompenses du gouvernement : ordre de Lénine au-dessus du "Vladivostok" et ordre du Drapeau Rouge au dessus du "Michel Somov".

Tirage : 1 000 000 d’exemplaires.

Les timbres et l’entier postal ont reçu l’oblitération 1er Jour à Moscou, le 10/10/1985 avec le texte : Dérive dans les glaces de l’Antarctique du navire de recherche scientifique Michel Somov.

JPEG - 120.7 ko
Document 10

Document N° 10 : type d’enveloppe utilisée avec l’oblitération commune 1er jour. (Reproduction du souvenir avec le timbre surchargé).

Bibliographie

- La Philatélie Française, Décembre 1986
- Le Monde des philatélistes, Avril 1986
- Polarkurier N° 12, 1985


Auteur de l’article : Serge Delsaux


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois