Sur les routes du pôle Nord

Chantal Edel
jeudi 17 septembre 2009
par  CEPP
popularité : 4%

JPEG - 178.5 ko

Date de publication : 2004

- Editeur : Glénat
- ISBN : 2-7234-4553-4
- Nombre de pages : 128
- Format : 24 x 24 cm
- Poids : 680 g

Il y a cent cinquante ans, on ne savait pas si le pôle Nord était un point géographique sur terre ou sur mer, et nul n’avait encore franchi le légendaire passage du nord-ouest. De 1850 à 1890, les parages de l’océan Arctique connaissent une recrudescence inouïe d’expéditions, et deviennent le théâtre des plus hallucinantes odyssées, celles de Nordenskjold et de Nansen, notamment.

Des revues se firent l’écho de ces voyages, avec abondance de gravures magnifiques et dramatiques. Images féeriques de l’univers fantasmagorique de l’Arctique, où, de Jules Verne à Paul-Émile Victor, de nombreux aventuriers et explorateurs ont trouvé la graine de leurs rêves.

Sommaire de l’ouvrage

Passage du Nord-Ouest

1. A la recherche de sir Franklin (1857-1859) :
À la demande de l’infatigable lady Franklin qui affrète pour l’occasion un yacht presque neuf, le Fox, le commandant Francis Leopold MAC CLINTOCK, navigateur irlandais déjà familier des mers polaires, est envoyé sur les traces de sir John Franklin, le prestigieux explorateur disparu lors de l’expédition de 1845.

2. La mer polaire (1853-1855) :
Désigné par l’amirauté américaine pour commander la seconde expédition que les Etats-Unis consacraient à la recherche de Franklin, le docteur Elisha K. KANF nourrissait également l’idée — non avouée - d’atteindre le pôle.

La quête du pôle

3. Voyage à la mer libre du pôle arctique (1860-1861) :
Lors de l’expédition de Kane, le Dr lsaac HAYES avait découvert et exploré la terre de Grinnell, partie orientale de la terre Ellesmere, à une latitude jamais atteinte. Il reprend la route de l’océan polaire en 1860 pour tenter de rallier le pôle.

4. L’épopée du Polaris (1871-1873) : L’épopée du Polaris figure parmi les plus étonnantes de l’histoire polaire. A commencer par la personnalité peu banale de son chef, l’Américain Charles HALL. Forgeron puis graveur, Hall se lance ensuite dans le journalisme, et se spécialise très vite dans l’exploration polaire.

5. La mer paléocrystique (1875-1876) :
Menée par le capitaine George S. NARES, l’expédition avait pour objectif d’explorer et d’étudier les parages inconnus du pôle Nord. En l’espace de deux ans, tous les records arctiques allaient être battus.

6. Les affamés du pôle (1881-1884) :
La mission scientifique américaine confiée au major Adolphus W. GREELY installe en août 1881, dans l’île d’Ellesmere, la station scientifique la plus septentrionale, Fort Conger, afin d’entreprendre dans l’Arctique des observations météorologiques et magnétiques.

Passage du Nord-Est

7. L’odyssée du Tegetthoff (1872-1874) :
Peintre voyageur, le chevalier Julius von PAYER s’embarque sur le Tegetthoff, dont l’ambitieux objectif était de découvrir un passage vers le pôle puis de franchir le détroit de Béring.

8. Le périple de la Jeannette (1878-1881) :
Le fameux directeur du New York Herald, sir Allen Young, décide d’envoyer une expédition, confiée à l’ambitieux DE LONG, qui serait à la fois la première à franchir le passage du Nord-Est et à toucher le pôle Nord.

9. Les expéditions polaires suédoises (1875 et 1878-1879) :
Après avoir relié la Scandinavie à la Sibérie, le baron NORDENSKIÖLD tente lui aussi à son tour de franchir l’impossible passage du Nord-Est.

Le Groenland

10. Vaincre l’inlandsis : première traversée (1888) :
L’explorateur norvégien Fridtjof NANSEN vient de réaliser, première très attendue, la traversée intégrale du Groenland. Nansen avait choisi de partir de la côte orientale pratiquement inhabitée pour aboutir à l’ouest plus peuplé


Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois