Au Pays du Blizzard – Regards croisés sur l’Antarctique

Douglas Mawson - Frank Hurley – Emmelene Landon
lundi 11 mai 2009
par  CEPP
popularité : 8%

Dans le cadre de l’Année Internationale de la Recherche Polaire et du 50ème Anniversaire de la Signature du Traité de l’Antarctique à Washington, l’Ambassade d’Australie présente l’exposition « Au Pays du Blizzard : Regards croisés sur l’Antarctique ». Cette exposition est le fruit de la mise en perspective de l’expédition menée par Douglas Mawson en Australasie Antarctique de 1911 à 1913, des photographies de Frank Hurley, membre de l’expédition, et des œuvres d’Emmeline Landon, artiste franco-australienne contemporaine.

L’expédition menée par Douglas Mawson était l’une des plus héroïques et des plus épiques de l’histoire de l’exploration polaire. Il s’agissait de la première grande expédition scientifique réalisée par des Australiens, au-delà des côtes de l’île-continent, seulement une décennie après la fédération de l’Australie. Elle est considérée comme l’une des plus grandes expéditions scientifiques dans les pôles, et a bâti les fondations de la recherche scientifique d’aujourd’hui.

Les recherches menées aujourd’hui sont à des années-lumière de l’âge d’or de l’exploration polaire et des aventures de Mawson et de ses hommes, qui ont survécu à des conditions physiques insensées au « Pays du Blizzard ». Ces exploits héroïques et ces conditions extrêmes ont été savamment capturées par Frank Hurley – photographe et artiste de génie.

Hurley réalisa trois expéditions en Antarctique et ses images spectaculaires ont largement contribué à leur renommée. Les incontournables portraits de groupe ont donné place à d’immenses étendues figées dans la glace où le courage de ces hommes devant l’inimaginable est mis en exergue.

Près d’un siècle plus tard, une autre artiste australienne partage cette même fascination pour ce pays aussi splendide qu’hostile. Il s’agit d’Emmelene Landon. C’est avec une intrépidité déconcertante qu’elle parcourt le monde. Attirée par l’extrême, elle raconte son voyage à bord d’un navire porte-conteneurs, du Havre à Melbourne, sur les traces d’un autre grand explorateur, Nicolas Baudin. Sans avoir encore travaillé dans les déserts glacés de l’Antarctique, elle s’inspire toutefois des magistrales photos d’Hurley, véritable peintre sur papier argent.

C’est ainsi que l’héritage scientifique et artistique que nous a légué Mawson est encore vivant aujourd’hui.

Présentation des artistes

Frank Hurley, photographe et réalisateur australien (1885-1962), appartient au groupe dirigé par Douglas Mawson en Antarctique. Son regard, sensible et précis, va tout de suite faire de lui le photographe officiel de l’Expédition. Hurley n’en est pourtant qu’à ses débuts. Plus tard, il participera à d’autres explorations. Le grand Shackleton, notamment, fera appel à lui pour couvrir son voyage de 1914, sur l’Endurance. Hurley s’illustrera aussi pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale, témoignant à travers ses photos des heures les plus sombres du XXe siècle. Mais en 1912, c’est en arpenteur halluciné qu’Hurley promène son objectif sur une terre hostile et splendide à la fois. Multipliant les clichés, le photographe dépeint le quotidien de ses compagnons au Pays du Blizzard et révèle les paysages spectaculaires dans lesquels les membres de l’Expédition tentent de survivre. La beauté de ces images est encore plus saisissante quand on sait les conditions extrêmes dans lesquelles Hurley a dû travailler : plaques photographiques gelées, appareils endommagés par le blizzard, mécanismes grippés, engelures et chutes spectaculaires… Un témoignage d’une force étonnante, où chaque photographie ressemble à un tableau.

Emmelene Landon, artiste peintre et écrivaine australienne, vivant à Paris, et qui a exposé pour la première fois à Beijing en 1988, s’intéresse depuis longtemps au travail de Frank Hurley. Fascinée par l’Antarctique, elle a consacré au continent glacé toute une série de toiles. C’est la première fois que ses œuvres dialoguent avec les photographies de son compatriote.

La parution en français du récit de Douglas Mawson
est une occasion rare de confronter ces regards d’artistes australiens sur cette terre de mystères, raconter la beauté éternelle de ces paysages lointains, sensibiliser chacun à la fragilité d’une immensité de glace qui résiste à la présence des hommes et que nous saurons, espérons-le, préserver pour les générations futures.

Exposition réalisée avec le soutien de l’Ambassade d’Australie et des Editions Paulsen


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois